#Conseils24/04/2018
Acné : les essentiels à savoir pour mieux gérer les imperfections
L’acné, c’est un sujet sur lequel on entend énormément de choses, parfois contradictoires. Alors retour sur les essentiels, pour comprendre enfin clairement à qui on a affaire et comment se libérer plus facilement des imperfections.

L’acné en clair

Il y a 5 types de peau à tendance acnéique

Car elle évolue, avec pour chaque forme des symptômes bien précis.

L’acné débutante

La plus discrète, avec de très rares comédons. Normalement, un produit d’hygiène et un soin spécifiques suffisent à faire place nette.

L’acné légère

Quelques comédons, qui peuvent nécessiter un traitement médicamenteux à appliquer directement sur la zone concernée. Et bien sûr, en support, un rituel hygiène adapté accompagné d’un soin spécifique.

L'acné modérée  

Les boutons comédons sont plus nombreux, ils orientent souvent le médecin vers un traitement médicamenteux. Sans jamais oublier le b.a.-ba : le combo nettoyage et soin spécifiques !

L’acné sévère

A ce stade, les comédons sont très nombreux. La parade ? L’indispensable routine hygiène et soin adaptée, en plus des traitements médicamenteux prescrits par le dermatologue.

L’acné sévère résistante

Aïe, les boutons résistent au traitement conventionnel. Un traitement plus puissant est alors prescrit, en complément d’un produit d’hygiène dermo-cosmétique et d’un soin compensateur.

 

 

La peau est 2 fois plus fragile

D’abord elle subit l’acné, qui la met à rude épreuve. Mais à cela s’ajoutent les traitements très irritants qui la fragilisent à leur tour en la desséchant. Elle mérite donc deux fois plus d’attention !

 
L'acné n'a plus d'âge...

Depuis 10 ans, elle est de plus en plus fréquente chez les adultes. Serions-nous redevenus de grands ados ? Non. La faute est à chercher du côté de nos vies de folies : hormones, prise de médicament, manque de sommeil, pollution, repas sur le pouce… La peau a du mal à garder son équilibre avec tout ça !

 
...mais elle a un sexe

La nature en a décidé ainsi, les femmes sont plus touchées, avec une femme sur quatre au-dessus de 25 ans.

 
Heureusement, la peau à tendance acnéique se prend en charge

Elle a au moins ce mérite-là : si on la prend bien en charge, elle peut se faire oublier. Il faut adopter deux gestes qui se complètent pour limiter les imperfections.

1- PURIFIER

En nettoyant bien, mais sans décaper. Priorité à des soins doux, sans savon, un gel moussant ou une eau micellaire conçus pour les peaux à tendance acnéique.

2- RÉÉQUILIBRER

Avec un soin adapté qui en plus d’hydrater la peau saura la rééquilibrer. Ce qu’il vous faut, c’est un soin assainissant et régulateur de sébum.

En cas d’acné, la première étape est toujours de consulter un dermatologue.

 
4 gestes à garder en tête

1- Les mains, toujours loin des boutons

Ne jamais percer les boutons. Pourquoi ? Parce que ce sont de véritables nids à bactéries : en perçant, on les libère sur la peau, elles n’ont plus qu’à aller infecter d’autres pores.

En évitant les manipulations intempestives, on diminue aussi les risques de marques et de cicatrices ☺

 
2- Doucement sur les masques et les gommages

 1 fois par semaine pas plus. La peau à tendance acnéique a besoin d’hygiène et de paix. Surtout pas de produits « buvards » ou décapants.

 
3 - Léger, le maquillage !

Nous sommes face à des pores qui se bouchent : évitons d’en rajouter une couche ;) Et pour ne pas imposer davantage encore de bactéries à sa peau, on nettoie une fois par semaine ses pinceaux de maquillage !

 
4 – Sortez couvertes

La peau à tendance acnéique n'aime pas le soleil. Pour limiter les imperfections, s’il y a bien un geste qu’on oublie trop vite, c’est de protéger la peau du soleil : on vous conseille un indice 50+!