Accueil / Un geste pour la peau / Les conseils A-DERMA / 6 choses à savoir sur votre capital soleil
Back to top

6 choses à savoir sur votre capital soleil

Quand on parle de protection de la peau, de soleil et d’été, le capital soleil fait toujours un peu figure de trouble-fête. 
Pourtant, pour prendre soin de sa peau et de celle de nos proches, il est super important de bien comprendre le capital soleil et de savoir comment il fonctionne. 
C’est la meilleure façon de réussir à profiter du soleil aujourd’hui sans abimer sa peau de demain !

 

Qu’est-ce que le capital soleil ?

Pour chaque peau, il existe une quantité maximum de rayons auxquels elle pourra être exposée dans sa vie sans augmenter les risques de développer une pathologie. Comme un réservoir qui nous serait accordé à la naissance, dont le niveau baisserait un peu à chaque exposition. De nos jours, il est indiqué que nous dépassons la moitié de notre capital soleil avant nos 18 ans. C’est pourquoi il est important de protéger sa peau à chaque exposition au soleil.

 

Quels sont les dommages dont on parle ?

Ils peuvent être simplement esthétiques comme les rides ou les taches, ou concerner la santé avec des problèmes plus importants comme le cancer.

 

Quel est mon capital soleil ?

Il est impossible à deviner et dépend de chacun. Tous les types de peau ont besoin d’être protégés. Mais on sait par exemple que les peaux claires ont un capital soleil plus bas à la naissance. Elles ont donc besoin d’encore plus de vigilance !

 

 

A quelle vitesse diminue le capital soleil ?

Impossible à dire car cela dépend de chaque peau, chacune ayant une capacité de défense différente. Ne jouez pas au poker, protégez-vous ;)

On sait aussi que le capital soleil diminue beaucoup plus vite pendant l’enfance, d’où le besoin de protéger encore plus les nourrissons et les enfants. En conséquence, pas d’exposition directe pour eux et en cas d’exposition accidentelle, les protéger avec de la crème solaire et des accessoires : chapeau, lunettes, vêtements, etc…

 

Un capital soleil non entamé signifie-t-il zéro risque ?

Non. Les risques augmentent fortement une fois le capital soleil consommé en entier. Cependant, un capital intact ne protège pas totalement des risques.

 

Peut-on prolonger son capital soleil ?

On ne peut pas l’augmenter ou le rallonger, mais on peut le protéger pour qu’il dure toute la vie ! Pour cela, on sécurise l’exposition (choix des heures, ombre, etc.) et on se protège (vêtements, casquette, protection solaire, crème après soleil).

 

Une peau hâlée, pourquoi pas, mais à quoi bon si elle est ridée, voire endommagée ?

À lire également

  • chaleur d'été

    Évitez ces 5 erreurs pour rester au frais cet été

    Ce n’est pas qu’on ne l’aime pas la bonne chaleur de l’été. Mais si le corps a trop de difficultés à maintenir sa température ou à rester hydraté, on s’expose à de petits ennuis pas forcément agréables. Jambes gonflées, peau asséchée, maux de tête… Il faut donc aider le corps à maintenir ses 37°C facilement et rester hydraté. Dans la journée, on ne cesse de faire des choses qui nous rapprochent ou nous éloignent de ces deux objectifs. Voici 5 erreurs à éviter pour garder le cap fraicheur !

  • Vacances en ville

    Pourquoi les vacances urbaines deviennent le nouveau bon plan ?

    Le réflexe lorsqu’il s’agit de souffler et d’oublier les tracas accumulés dans l’année ? La mer ! Parfois, les plus audacieux s’aventurent à la montagne. À la ville ? N’exagérons rien ! Pourtant, discrètement, les vacances urbaines sont en train de gagner le cœur de quelques vacanciers… qui sont en fait très inspirés ! Voici ce qu’ils ont découvert avant les autres…

  • moment bébé 100% douceur

    5 règles d’or pour un moment 100 % douceur avec bébé

    Prendre soin de bébé, c’est tout un art ! Et bonne nouvelle, ça s’apprend. Alors aujourd’hui, nous vous donnons nos règles d’or pour transformer les moments avec bébé, même ceux parfois pas toujours faciles, en moments doux !

Voir tous les conseils